vendredi 14 février 2014

Paroles et Musique





Etienne Daho


Etienne Daho
L'homme qui marche



Piazza Navona. J'étais là très tôt ce matin, je te cherchais. A vive allure, le passé nous rattrape. Je me demande si j'ai eu raison, mais me voici à Rome devant chez toi.


L'escalier monte à sa chambre
Et dans ce froid de gueux
L'enfant du roi fou

En bras de chemise légère,
Dans son âme tous nos mystères
De Berlin, de Moscou

Des photos d'un ado sombre
Accrochées au mur devant lui
Est-ce moi ? Est-ce lui ?

Je t'ai attendu dans ce rade triste
Il était trop tôt pour ma défaite

L'escalier monte à sa chambre
Et dans le froid de décembre
Son accent français le trahit

En bras de chemise légère
Dans ses yeux, tous nos mystères
De Marseille à Paris

Des photos d'un ado sombre
Accrochées au mur devant lui
Est-ce moi ? Est-ce lui ?

Comme le héros d'un livre
Qui ne souffrirait plus du froid
L'homme qui marche devant moi
Est-ce moi ?

Comme le héros d'un livre
Qui ne s'ouvrirait plus qu'une fois
L'homme qui marche devant moi
Est-ce toi ?

Je t'ai attendu dans ce rade triste
Il était trop tôt pour ma défaite


Aldo Balding








Le 14/02/2014
Etienne Daho 
Album Les chansons de l'innocence retrouvée


Paroles et Musique






Camille



Pour que l'amour me quitte



Endormie
Cheveux mouillés
Bras repliés
Retrouvé fenêtre ouverte
L'air
Par la fenêtre


Pour que l'amour me quitte
L'amour me quitte
Amour



En dormant j'ai rêvé
Des mille lianes
Pagayé
Pagayé


Pour que l'amour me quitte
L'amour me quitte
Amour



Réveillée 
la lumière pâle
Des murs de l'hôpital
Trop aimer c'est pas normal
Un coeur si mal
Accroché
Décroché



Pour que l'amour me quitte
Amour




Camille - Pour que l'amour me quitte