vendredi 6 décembre 2013

Littérature - Mademoiselle S ...



Mademoiselle S ...



Le Grand Meaulnes, Alain Fournier, Isabelle Rivière et Jacques Rivière







Je dois à mon professeur de français, en classe de sixième, Mademoiselle S ..., de m'avoir fait découvrir Alain FOURNIER et son roman "LE GRAND MEAULNES".

Ce professeur, qui enseignait également l'histoire, a beaucoup compté dans ma formation littéraire. Elle avait été une amie très proche, d'Isabelle RIVIERE, soeur d'Alain Fournier, épouse de Jacques RIVIERE, meilleur ami de l'écrivain, et futur Directeur de la N.R.F.

C'est à travers cette proximité amicale, avec celle qui fut la gardienne de la mémoire d'Alain FOURNIER, disparu le 22 septembre 1914, sur les Hauts de Meuse, durant la grande guerre de 1914-1918, que toute cette classe de sixième fit connaissance avec ce livre éminemment romanesque qu'est "Le Grand Meaulnes. Je ne sais si on le lit encore, mais cette oeuvre appartient à la liste de ceux qui m'ont laissé une empreinte durable, tant ce roman, très français, au plus beau sens du terme, possède un charme indéfinissable, lié à l'histoire qui unit les deux personnages principaux,  Augustin Meaulnes et Yvonne de Galais, ainsi qu'à la description des paysages de Sologne, où se situe l'action.

La figure d'Isabelle RIVIERE, est également très attachante, puisqu'à la mort de son frère, elle s'est consacrée à la publication de ses textes inédits et de sa correspondance. A son propos Alain FOURNIER disait : "Il y a en elle une confiance, une joie et une force cachées, qu'il faut découvrir, comme une source entre les feuilles."


On fête en cette année 2013, le Centenaire du Grand Meaulnes. L'ouvrage parut d'abord en feuilleton à la N.R.F. de juillet à octobre 1913, puis fut édité, Alain FOURNIER ayant consacré huit longues années de sa jeune vie, à l'écriture de ce livre, qui appartient désormais aux "classiques".

Existe-t-il encore des personnes de la trempe de Melle S ... parmi les professeurs de français et d'histoire dans les lycées et collèges ? La mienne appartenait à la race de ceux qui avaient à coeur de transmettre un savoir, tout en sachant intéresser les élèves, en leur racontant une histoire, qui allait leur laisser un souvenir marquant.

Je lui rends hommage aujourd'hui, car je lui dois beaucoup, et elle le mérite amplement.




Alain Fournier - 3/10/1886 - 22/9/1914

Il tombe au tout début de la guerre de 1914 - 1918 et son corps ne sera retrouvé que 77 ans plus tard  dans une fosse commune, avec une vingtaine de ses camarades. 
Il sera inhumé au cimetière militaire de St Rémy la Calonne (Meuse) 


Dans cette lettre datée du 11 septembre 1914, Alain Fournier écrit à sa soeur Isabelle.  Il est très émouvant de lire qu'il a grande confiance dans l'issue de la guerre ... Il mourra quelques jours plus tard, le 22 septembre.


      Alain Fournier

Isabelle Rivière - 1889 - 1971 - Soeur d'Alain Fournier

Jacques Rivière - Ami d'Alain Fournier -  Epoux d'Isabelle Rivière  -  Directeur de la N.R.F.