mardi 17 septembre 2013

Poésie




Vous me traitez bien mal


Vous me traitez bien mal
Et je ne sais pourquoi
Voilà tout mon tourment

Qu'ai-je dit, qu'ai-je fait
Pour parfois vous déplaire
Moi qui vous révère tant

Nulle grâce à vos yeux
Vous vous donnez si peu
Pour après vous reprendre

Serai-je encore longtemps
Captive de vos humeurs
Vos mystères me tuent

Il ne tiendrait qu'à moi
Qu'enfin ma douleur cesse
Mais j'y reviens encore

De votre emprise trouble
Qui me délivrera
Enchaînée que je suis

Un jour, un jour, je sais
Je m'en irai enfin
Loin des yeux, loin du coeur

La vie sera plus terne
Mais je serai enfin
Apaisée et sereine


Vassili Dmitrievitch Polenov - 1844 - 1927 -  L'Etang






Christine Filiod-Bres
septembre 2013