jeudi 27 juin 2013

Petit poème en prose - Lumière de Ronda






Rouges de Chine - Angèle Paoli  -  Photo Guidu Antonietti di Cinarca






Rouge sang de boeuf


Dans l'après-midi


Lumière éclatante de Ronda





Christine Filiod-Bres - 2013
Vert Céladon


Antonio Gades


COMPLAINTE POUR IGNIACIO SANCHEZ MEJIAS
(Extrait)

Ame absente


Nul ne te connait plus. Non.
Pourtant je te chante

Je chante pour des lendemains, ton allure et ta grâce
La maturité insigne de ton savoir
Ton appétit de mort et le goût de sa bouche
La tristesse que cachaient ta joie et ta bravoure

Il tardera longtemps à naître, s'il naît un jour
Un Andalou si noble, si riche d'aventures
Je chante son élégance sur un ton de plainte
Et je me souviens d'une brise triste dans les oliviers


Federico Garcia Lorca



Igniacio Sanchez Mejias - 1891 - 1934




Federico Garcia Lorca - 1898 - 1936